lundi 12 juin 2017

Beautiful tome 2, Beautiful Stranger

Auteure: Christina Lauren
Éditeur: Hugo Roman
Collection: New Romance
Pages: 384
Parution: 2013
EAN: 978-2755613674

Pour échapper à son ex qui l'a trompée, Sara Dillon, une jeune prodige de la finance, a emménagé à New York City et cherche un peu d'action mais pas de relation. Faire la connaissance de l'irrésistible britannique dans un club n'aurait dû être qu'une nuit de fun, mais la manière et la vitesse à laquelle il noie ses inhibitions va transformer ce coup d'un soir en son Bel Étranger. Toute la ville sait que Max Stella aime les femmes, bien qu'il n'en ai jamais trouvé une qu'il aimerait garder. En dépit de son charme de bad boy, ce n'est qu'avec Sara - et les photos qu'elle lui a laissé prendre d'elle - qu'il commence à se demander s'il n'a pas trouvé quelqu'un à garder... et pas que dans son lit.

Mon avis:

"J'ai vu la manière dont il vous regardait quand il est venu lundi. Il serait prêt à vous offrir ses testicules pour vous en faire un collier.

Voilà, on continue dans la période de stress alors je continue avec mes livres à l'eau de rose et très gnangnan. Ce qui est bien dans cette série, c'est que chaque tome on s'attarde sur un couple différent, on peut un peu les lire dans l'ordre que l'on veut. Enfin on est spoilé de la fin du couple précédent.

Ce deuxième tome m'a beaucoup plus plus que le premier, sûrement grâce aux personnages que je trouve géniaux. Ils ne sont pas dans l'excès contrairement aux autres, ils sont un peu plus vrais et beaucoup plus attachants, même si les clichés étaient toujours présents. Max Stella représente LE mec bien cliché: il fait tomber toutes les femmes et ne s'attache à aucunes. Sara Dillon est un peu moins cliché, son ex copain l'utilisait et maintenant elle veut seulement se faire plaisir, vivre le passage des jeunes adultes qu'elle n'a jamais eu.
Mais voilà mon petit problème avec cette série, les deux premiers romans commencent exactement de la même manière, en histoire de cul! Il me manque cette originalité, ce n'est que du sexe, il n'y a que ça. Je ne trouve pas ça hyper développé, on alterne les points de vue qui nous disent à quel point il ne font que penser à leurs ébats amoureux.

L'humour est toujours présent mais moins que dans le premier, dans ce tome on s'attarde plus sur ce qu'ils ressentent, comment réapprendre à vivre une vie que l'on n'a jamais eu. On entre un peu plus dans la vie des personnages, leur vie personnelle, à eux tout seul. Pas 24 heures sur 24 avec son plan cul!

L'écriture de l'auteure est toujours aussi fluide et agréable. J'aime beaucoup le fait, que au fil des tomes, elle arrive à changer son style d'écriture en fonction des personnages qu'elle incarne. Chaque personnage à son propre style de langage, sa propre façon de penser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire