mercredi 8 mars 2017

Breathing tome 1, Ma raison de vivre


Auteure: Rebecca Donovan
Éditeur: Pocket Jeunesse
Collection: -
Pages: 534
Parution: 5 mars 2015
EAN: 9782266246101

"-Et si je ne veux pas être ami avec toi?
-Alors nous ne serons pas amis.
-Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami?
-Alors nous ne serions rien du tout."

Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...

Mon avis:

J'ai fini ce roman la veille et sachez qu'il m'a tellement perturbé que j'ai fait une insomnie à force de réfléchir à la suite. Vous en avez sûrement déjà entendu, mais vraiment foncez! Je ne vais pas vous cacher que c'est pour moi un énorme coup de cœur.

Cette histoire nous plonge dans la vie de Emma qui n'est pas toute rose. Au fur et à mesure on comprend l'enfer qu'est devenu sa vie. Elle n'a plus qu'un objectif en tête: partir pour pouvoir enfin respirer. 

Ce roman joue avec nos émotions, la joie, la colère et la peur, surtout la peur et la crainte, on ressent aussi le désespoir qui la hante. Cette histoire est une magnifique perle qui traite d'un sujet difficile magnifiquement bien amené. Durant tout le roman on retient notre respiration, on est dans un état de frustration total. On vit toutes les émotions qu'Emma ressent au fond d'elle. Ça m'a fait énormément rire de ressentir les papillons dans le ventre et le rouge aux joues quand elle ressentait cela.

Les personnages sont stupéfiants, Emma l'héroïne principale est forte autant physiquement que mentalement, elle s'est construite une armure pour affronter ce monstre, je n'ai jamais vu une personne dans un roman aussi forte sans avoir recours à des exploits surnaturels.
On tombe tout de suite sous le charme de Evan, avec son sourire en coin et son adorable caractère. 

Je vous conseille fortement cette série, mais un conseil, prévoyez des mouchoirs et le deuxième tome à portée de mains, car cette fin est affreuse, on meurt sur place en le fermant. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire