mardi 3 janvier 2017

La reine des neiges

Auteur: Hans Christian Andersen
Illustratrice: Angela Barrett
Éditeur: Albin Michel Jeunesse
Collection: -
Pages: 41
Parution: 1989
EAN: 9782226030658 

Un sorcier a fabriqué un miroir magique, dont les reflets sont déformés. Le miroir se casse et deux des morceaux ensorcelés se coincent dans l'œil et le cœur d'un garçon innocent qui s'appelle Kay. Kay devient espiègle et un jour il disparaît. Sa copine Gerda commence à le chercher. Kay a été kidnappé par la Reine des neiges et il reste dans son château au nord, et Gerda doit braver le temps froid de l'Arctique et en outre nombreux personnages incroyables y compris la petite fille têtue des brigands, quelques animaux qui parlent et une magicienne avec un jardin fantastique. Gerda atteindra-t-elle Kay à temps pour rompre le charme ?

Mon avis:

Ce fut un heureux conte qui me tardait d'être lu, surtout après ma résolution de lire les histoires originelles des Disney, et en plus c'était la période parfaite, l'hiver, le froid alors quoi de mieux?

Dans cette courte histoire, ce sont deux enfants que l'on rencontre, et à la disparition du jeune garçon, Kay, la jeune Gerda fait tout ce qui est en son pouvoir pour aller le sauver. Sur son trajet elle rencontre de nombreuses personnes, toutes aimables et remplies de bonté.
J'ai beaucoup apprécié la relation que les personnages peuvent avoir avec les animaux ou les plantes, les personnages sont tous bons même ceux dont on ne s'y attend pas. La jeune fille est dégourdi et contre toutes attentes est un personnage très fort que l'auteur a parfaitement sculpté.

Le monde dans lequel Andersen nous plonge est ici bien illustré, il nous montre toutes la magie et féérie en ayant toujours en tête une pince de dégoût avec ce que produit ce fameux miroir. Je n'ai sûrement pas perçu les sous-entendus, mais ce n'étais pas mon but, alors cette lecture légère d'une soirée fut fondre mon cœur par toute cette tendresse.
J'étais heureuse lors de ma lecture d'être au chaud dans ma maison avec une bonne tasse de thé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire