mardi 31 janvier 2017

Chanson Douce

Auteure: Leila Slimani
Éditeur: Gallimard
Collection: nrf
Pages: 227
Parution: 18 août 2016
EAN: 9782070196678


Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame.
À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Mon avis:

On plonge tête la première dans cette famille aux deux enfants et à la nourrice parfaite. Un drame, dès le début, nous est évoqué. Puis on suit la vie de tous les personnages, d'autres qui ne font pas partis de cette famille pour qu'on puisse comprendre le pourquoi du comment.
L'écriture est simple, mais poétique. L'horreur nous apparaît sous un autre angle. On entre dans la vie monotone des parents et de la nounou. On a envie de s'attacher à ses personnages, mais une sorte de mur nous bloque. Une addiction se met en place, les pages tournent plus vite, on doit savoir pourquoi.
Dans tous le roman l'auteure miroite la vie de la société.

Je ne sais pas vraiment quoi dire de plus, à part qu'il est bien écrit, et qu'il mérite votre lecture, c'est le roman qui une fois posé, il continue tout de même à trotter dans votre tête.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire