lundi 22 octobre 2018

La nuit nous grandissons

Auteur: Ben Brooks
Éditeur: Anne Carrière
Collection: La belle Colère
Pages: 270
Parution: mai 2016
EAN: 9782843377587

À 17 ans, Jasper Wolf n'a, comme son nom l'indique, rien d'un agneau. À cet âge décisif où l'on doit bâtir son avenir, Jasper, lui, a d'autres priorités: s'éclater avec ses potes, coucher avec la plus jolie fille du bahut et faire accuser son beau-père de meurtre, histoire que celui-ci dégage du paysage. Mensonges à répétition, plans machiavéliques, il ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins; le tout sans jamais penser aux conséquences, car malgré son immaturité, Jasper sait que tout ce qu'il vit à cet instant précis, il le vit pour la première et dernière fois. Pourtant, derrière ce masque d'adolescent égoïste et cruel, accro aux fêtes, à l'alcool, à la drogue, au sexe sans lendemain et aux films pornos, se cache un jeune homme sensible et perdu qui préfère s'inventer une vie que de se confronter à la sienne.



Depuis que j'ai lu Vous parlez de ça , la collection de La belle Colère me donne envie de lire tous ses livres. Je n'ai lu que deux livres, mais je sais déjà que c'est une collection vers laquelle je peux aller les yeux fermés. Tous leurs livres parlent de problème qu'on encontre à l'adolescence et je trouve ça absolument génial.

Dans ce roman, on va suivre Jasper qui, comme chaque adolescent, est perdu. Je ne saurais comment le décrire car c'est un sacré personnage. Il est assez comique mais en même temps ce qu'il fait est assez étrange. Son comportement est déroutant. Il ne pense pas aux conséquences de ses actes, vraiment pas du tout. Mais malgré tous ces défauts, il reste attachant. L'amitié qu'il a avec Tenaya est forte et belle. Quand il est avec elle, il est plus humain, il essaye de la comprendre et de ne pas faire de bêtises.

Cette histoire de la vie de Jasper est assez tumultueuse, avec lui on est sur des montagnes russes les yeux bandés. Ça monte, ça descend, on crie mais on ne sait pas vraiment ce qui se passe ou ce qui va se passer. Son comportement varie tellement qu'on ne peut rien prédire à l'avance de ce qui va se passer par la suite. On le suit à travers ses expériences de jeune ado, ses envies et ses désirs sans vraiment savoir ce qui se passe.

Cette lecture m'a laissé sur le cul. C'est un roman avec des mots forts, vrais et bouleversants. C'est une tragique poésie qui montre parfaitement l'adolescence et tous les soucis qui vont avec. Je ne saurais vous dire si j'ai aimé ce livre ou pas, mais il a laissé quelque chose que je ne pourrais pas oublié. Je vous le conseille fortement!

vendredi 19 octobre 2018

Le secret de l'inventeur tome 1, La Rébellion

Auteure: Andrea Cremer
Éditeur: Lumen
Collection: -
Pages: 407
Parution: 12 février 2015 
EAN: 9782371020313

Imaginez un monde où l'Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d'Amérique... Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d'autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l'aristocratie des vainqueurs.
Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l'Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d'amis qui l'entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l'équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu'ils prétendent être, et l'existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace... Des décharges de métal de l'Empire, infestées de rats d'acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde!




Je me suis lancée dans la relecture de ce tome pour lire le dernier de la trilogie. La première fois que je l'avais lu ça avait été un véritable coup de cœur. Je sors de ma relecture et j'ai adoré! Mais pas autant que la première fois, il y a des choses qui m'ont déplu dans ce tome, mais à part ça j'ai succombé une fois de plus à cet univers et à ces personnages.

On se retrouve dans les Catacombes avec tous les enfants de moins de 18 ans alors qu'une guerre est en place. La rébellion veut mettre fin à l'Empire qui se croit tout permis. On est au XIXème siècle dans une ère victorienne où tout est mécanisé. J'ai eu du mal au début de l'histoire à visualiser tout ça. L'écriture et parfois floue et j'ai eu du mal à me placer dans l'univers. Mais qu'est ce que je l'ai adoré! Je n'ai pas l'habitude de lire du steampunk et c'est vraiment un genre qui me donne envie à continuer dedans. C'est magique, magnifique. J'adore. Toute cette mécanique pour la moindre petite chose est impressionnante. Elle sert pour la bonne cause comme la mauvaise. Et au fil des pages on découvre un côté sombre qui fait peur, une chose qui est seulement évoqué mais on sait qu'elle aura son importance par la suite. Ce premier tome laisse place à des questions et j'ai hâte de me plonger dans la suite.

L'histoire ne fait que d'aller de rebondissements en rebondissements. Dès les premières pages on est pris dans l'action qui ne nous attend pas. On suit Charlotte dans la révolution à son échelle. Elle ne peut encore partir au cœur de la révolution pour rejoindre ses parents, mais elle fait ce qu'elle peut. Depuis l'arrivée de Grave une nouvelle question arrive. Qui est cet individu? Et toute l'histoire va principalement se dérouler autour de ça. Charlotte se bat pour faire comprendre que c'est quelqu'un de bien malgré les doutes de ses camarades. Elle doit se battre pour lui, en plus de se battre contre l'Empire. Cette intrigue qui tourne autour de Grave est vraiment intéressante, au fil de l'histoire on en apprend plus sur lui et on sait que cette intrigue continuera dans les tomes suivants.
Une romance, pleine de rebondissements, se met aussi en place et j'ai vraiment hâte d'en avoir plus de ce couple. Je les adore et j'espère que ça ne va pas tourner en quelque chose de niais et de casse-bonbons!

Les personnages sont vraiment attachants. J'ai adoré suivre Charlotte, cette jeune femme qui a du culot et du courage. Elle a son caractère bien trempé de battante qui est absolument génial. Les personnages féminins sont valorisés dans ce roman, elles sont toutes différentes et impressionnantes avec leur propre caractère et leur envie de se battre avec tout ce qu'elles peuvent donner. Qu'il s'agisse de Pip, Linnet, Meg et Charlotte elles sont attachantes et vraiment top!
J'ai également beaucoup aimé Jack et Grave. Ce sont deux personnages totalement différents et dégantés, mais qu'est ce qu'ils sont géniaux. On apprend leur identité au fur et à mesure des pages, que ce soit en bon ou en mal. Ça nous a permis de les découvrir et de les aimer encore plus. 
Le seul problème, c'est Coe. Je le hais énormément mais je ne peux vous en dire plus parce que sinon, je vous spoile. Mais je me méfie de lui, je trouve qu' il est louche.

Enfin bon, vous avez remarqué mon amour pour ce premier tome. J'ai hâte de lire la suite et de continuer le voyage que ce soit dans les airs ou sur les flots pour en apprendre plus sur les personnages, pour découvrir les nouveaux horizons et pour savoir comment la rébellion va évoluer.

mardi 16 octobre 2018

The Hunger Games tome 3, Mockingjay

Auteure: Suzanne Collins
Éditeur: Scholastic
Collection: -
Pages: 438
Parution: 2010
EAN: 9781407132105
/!\ SPOILER TOMES PRÉCÉDENTS /!\

Contre toute attente, Katniss Everdeen a survécu aux Hunger Games à deux reprises. Mais alors qu'elle est sortie de l'arène sanglante vivante, elle n'est toujours pas en sécurité. Le Capitole est en colère. Il veut se venger. Qui pensent-ils devrait payer pour les troubles ? Katniss. Et ce qui est pire, le Président Snow a été parfaitement clair sur le fait que personne d'autre n'est en sécurité non plus. Ni la famille de Katniss, ni ses amis, ni les habitants du District 12.





Ça y est, j'ai enfin terminé cette magnifique trilogie qui se finit tout en beauté. Ce dernier tome est pour moi l'apothéose de tout ce qui s'est passé, c'est un roman coup de cœur.
"Fire is catching. And if we burn, you burn with us.

La révolution se met maintenant en place, tous les districts se sont alliés afin de descendre le Capitole et Snow. Katniss est dans le district 13, depuis que le district 12 a été réduit en cendres. Elle essaye de retrouver ses esprits car Peeta est toujours entre les mains du Capitole et on ne sait pas s'il est toujours vivant. 
Dès le début on se retrouve avec plein de questions qui nous font monter la pression et dévorer les pages de ce livre. L'action est vive et je n'ai pu lâcher ce roman, j'avais besoin de savoir la finalité de l'histoire. L'action de ce tome change de celle des deux premiers, on ne se retrouve pas dans un esprit de survie, ici c'est la guerre qu'on veut. Ça change complètement et j'ai adoré! Il y a tout un cheminement à faire avant qu'on puisse vraiment commencer le combat et il est génial! Tout se succède à la perfection, et dès qu'on pense que ça va enfin aller mieux, l'auteure nous renverse la situation.

"I'm going to be the Mockingjay.

J'ai adoré découvrir le nouveau visage des victorieux. Ils paraissent tous beaucoup plus humains. Ils sont tous mentalement perturbé, mais ça me paraît normal qu'ils le soient et le voir les rend beaucoup plus vrais. Au final ils nous ressemblent. Que ce soit Katniss, Finnick, Haymitch, Peeta, Johanna... ils sont tous prêts à se sacrifier pour mettre fin à cette folie, prêt à tout pour mettre un terme au règne du Président Snow. Katniss dans ce tome est forte, encore plus qu'avant selon moi, parce qu'elle doit affronter les fantômes de son passé. Mais elle doit cacher ses sentiments car elle et le symbole de la rébellion. On découvre aussi Prim sous un nouvel angle, elle a grandi, mûri et devient une aide précieuse pour Katniss. La relation entre elle deux est magnifique, je les aime d'amour.

Je suis un peu perdue et je ne sais pas trop qui dire parce que ce roman m'a transpercé. Je ne m'attendais pas à ça, surtout après avoir entendu beaucoup de critique négative sur ce tome. Mais il est hallucinant. J'ai été transporté à travers les pages sans même m'en apercevoir. J'ai pleuré aussi, devoir quitter ses personnages et cet univers a été difficile.

mercredi 3 octobre 2018

Le Monde de Narnia tome 4, Le prince Caspian

Auteur: C.S. Lewis
Éditeur: Gallimard Jeunesse
Collection: Folio Junior
Pages: 240
Parution: 5 juin 2008
EAN: 9782070619030
 /!\ SPOILER TOMES PRÉCÉDENTS /!\ 

Peter, Susan, Edmund et Lucy sont sur le point de se séparer pour entamer une nouvelle année scolaire. Ils attendent le train qui doit les conduire en pension quand, tout à coup, ils sont transportés dans le pays de Narnia où ils ont régné autrefois. Mais si, pour eux, une année seulement s'est écoulée, dans leur ancien royaume des siècles ont passé. Le palais royal est en ruines. Parviendront-ils à ramener la paix dans le monde magique de Narnia ?




Me revoilà plongé dans l'univers du monde de Narnia avec Peter, Susan, Edmund et Lucy. Sauf que voilà, je n'ai pas vraiment apprécié ce quatrième tome qui traîne un peu trop à mon goût. Le troisième tome m'avait également un peu déçu, alors que les deux premiers tomes avaient été des coups de cœur. Ici il manque de cette magie que j'avais retrouvé dans les premiers tomes, peut-être suis-je devenu trop grande pour Narnia moi aussi?

L'histoire traîne, il y a beaucoup trop de description et pas assez d'actions. Tout passe au ralenti. C'est seulement à l'avant dernier chapitre que l'action commence vraiment, mais elle se termine aussitôt avec la fin du tome. Je m'attendais à en avoir plus.
Mais l'histoire de Caspian qu'on suit pendant trois chapitre est vraiment intéressante, elle montre un Narnia qui a changé, différent de la dernière fois. Car depuis que les quatre enfants ont quitté Narnia, le temps c'est rapidement écoulé et des centaines d'années ont passé dans cet univers. De voir l'évolution de ce monde, et celle des personnages qui ont grandit est intéressant, on voit que le monde change et qu'il ne reste pas statique. C'est une vie totalement différente de ce que vivent les personnages habituellement.

J'espère que le cinquième tome remontera la barre de cette saga, car elle devient de plus en plus lente et je m'ennuie dedans. Alors que j'avais vraiment adoré les deux premier tomes, on croise les doigts pour la suite et on verra bien. Mais vu les changements, je me dis que l'aventure en sera d'autant plus intéressante et différente.

dimanche 30 septembre 2018

Bilan du mois #3

Septembre 2018


Ça y est c'est la fin du mois, on entre véritablement en automne à mon plus grand désespoir. Je suis une fille de l'été, j'aime la chaleur et le soleil et le temps gris de l'automne n'est pas ma tasse de thé. Enfin bref, je me suis préparé une pile de livres parfaite pour cette saison que je lirais peut-être, on verra bien. En tout cas ce mois c'était aussi la rentrée, la reprise des cours, du boulot alors j'espère que ça c'est bien passé pour vous!


Ce que j'ai lu

Ce mois ci je suis très heureuse de mes lectures, j'ai lu énormément de fantastique et ça fait du bien. Je me suis aussi lancée dans les livres audio, et franchement c'est génial! Enfin je l'utilise pour les livres que j'ai en VO, et j'adore, on peut faire plein de choses en même temps que lire et c'est top. J'ai écouté Harry Potter and the chamber of secrets et c'était génial, mais j'hésite d'en faire un article, tout le monde connaît Harry Potter et je ne sais pas trop quoi en dire. J'ai continué The Mortal Instruments avec le tome 5 et la saga est toujours aussi bien. Une braise sous la cendre est GÉNIAL! J'ai hâte de lire la suite car ahhhhh ce livre est trop trop bien! Miss Peregrine et les enfants particuliers est un livre d'ambiance, parfait pour Halloween et l'automne avec cet univers frissonnant. J'ai lu @ssassins.net et j'en sors bluffé! Je ne m'attendais pas à ça.




Ce que j'ai acheté

Ce mois ci je me suis fait plaisir, j'ai acheté 7 livres et je suis trop heureuse des livres que j'ai acheté! Je me suis rendue à Gibert Jeune, si vous ne connaissez pas c'est un endroit où on peut vendre des livres et en acheté pour pas grand chose. Cette librairie est géniale, j'adore me perdre dans les rayons.










Ma pile pour le mois prochain




 




Ce que j'ai vu

Ça y est, je me suis enfin lancée dans la série Jessica Jones et c'est une tuerie! Dès le premier épisode on rentre tête la première dans l'action. J'ai beaucoup aimé l'héroïne qui change des super-héros qu'on a l'habitude de voir dans les Marvels. La première saison est géniale, c'est un mélange d'action et de série policière et c'est un super combo! J'ai regardé X-Men Apocalypse et j'ai bien aimé, mais la fin était trop simple et m'a gâché tout le film alors qu'il commençait vachement bien! Je suis toujours heureuse de retrouver les personnages et d'en apprendre plus sur eux et sur leurs vies. Et bonne nouvelle: je viens d'apprendre qu'il va y avoir un nouveau X-Men, Dark Phoenix qui va sortir en 2019! Et j'ai trop hâte! 
Après avoir regardé tous ces supers-héros avec des méchants vraiment méchants, j'avais besoin de tendresse bisounours. J'ai donc re-regardé Les Trolls et j'adore! C'est tellement chou et les chansons sont bien (je l'ai regardé en VO alors ce sont pas les mêmes que dans la version française). C'était une vraie bouffée d'air frais et ohhh j'aime beaucoup, et le message qu'il y a derrière est tellement bien!





Tranche de vie

Alors, comme vous le savez, je me suis lancée dans une licence de Lettres et Sciences Humaines. Sauf que voilà, je pense que la FAC ce n'est vraiment pas fait pour moi. Je ne m'y sens pas du tout à ma place, je n'y suis pas bien. Ce mois a été très dur, parce que je me remets beaucoup en questions. J'ai déjà abandonné une FAC l'année dernière et voilà que le circuit recommence. J'aime apprendre mais pas de cette manière, j'ai envie de me lancer dans le monde du travail mais j'en ai peur en même temps. Vous l'avez compris, je suis perdue. Mais bon, on continue d'avancer parce que la vie à plein de choses magnifiques à nous montrer! 

Je me pose aussi de plus en plus de questions, parce que j'aimerais me lancer sur booktube pour parler de mes lectures. Par écrit ce n'est pas la même chose que lorsqu'on en parle et ma famille en a ras le bol de m'entendre parler de livres. Mais ça me fait peur. C'est une idée qui me trotte dans la tête depuis un bout de temps. On verra bien si je m'y lancerais un jour ou non.

mercredi 26 septembre 2018

@ssassins.net

Auteur: Christian Grenier
Éditeur: Rageot
Collection: Cascade Policier
Pages: 188
Parution: août 2003
EAN: 9782700226492

Logicielle a accepté une enquête délirante: évoluer dans l'univers virtuel d'un jeu fabuleux pour y découvrir le meurtrier de... Cyrano de Bergerac!
Mais bientôt a mission dérape. Les cadavres encombrent le réseau tandis qu'elle surfe en eaux de plus en plus troubles. 
Aucun doute, des assassins rôdent sur le Net!







L'année dernière, j'avais lu L'ordinatueur du même auteur que j'avais apprécié mais sans plus. Un ami m'avait offert ce kit de deux livres, et ce mois ci j'ai voyagé avec ce tome. Et j'ai adoré! L'univers est déroutant au début, mais une fois qu'on est pris dedans c'est bluffant. Je ne m'attendais pas du tout à ça. On alterne entre deux univers, la réalité du 21ème siècle et la réalité virtuelle du 17ème siècle. 

Le début a été assez difficile, je ne comprenais pas le fonctionnement de la réalité virtuelle et le personnage qui se disait le 'successeur' de Cyrano de Bergerac était exaspérant. C'est pas tous les jours qu'on vient voir un policier pour savoir qui a tué quelqu'un durant le 17ème siècle. Mais plus j'avançais dans l'histoire et plus je me sentais emporté par cette intrigue. Car on découvre plein de choses incroyables et de nouvelles intrigues dans cet univers. J'ai adoré visité le Paris du 17ème et rencontrer les personnages de cette époque. Même le vocabulaire durant nos voyage dans cette époque est là, c'est poétique et... je suis comblée!

"Chacun se croit plus réel que tous ceux qui l'entourent, Laure. Chacun se croit le centre du monde puisque le monde naît et meurt avec soi.

Je me suis aussi adapté au monde réel avec Logicielle, je l'apprécie de plus en plus. L'intrigue qu'elle essaye de résoudre m'a paru normale seulement vers la fin ou elle commençait enfin à prendre son sens. J'ai réussi à résoudre l'enquête, enfin à savoir qui était le coupable et je me sentais comme Sherlock Holmes. C'est quelque chose que j'aime bien ou pas, ça dépend de ce que je recherche quand je lis un policier. Des fois j'aime savoir avant qu'on nous dise ce qui se passe et d'autres fois j'aime être surprise par l'auteur.
J'ai adoré cette lecture, elle m'a fait voyagé et je suis tombé sous le charme de l'époque qui nous est présenté. On sent que l'auteur a fait des recherches et ça rend le livre encore plus génial! Maintenant je n'ai qu'une envie c'est découvrir d'autres policiers de cet auteur!

samedi 22 septembre 2018

Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 1

Auteur: Ransom Riggs
Éditeur: Bayard
Collection: -
Pages: 432
Parution: 2012
EAN: 9782747072236

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du Pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres".
Un soir Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute: les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que celui puisse paraître...



"Je venais juste de me résigner à vivre une vie ordinaire, quand des évènements extraordinaires se sont produits.

Ça y est, c'est l'automne, le moment parfait pour les aventures qui sortent de l'ordinaire et qui nous donnent la chair de poule. Ce livre en est le parfait exemple. La première phrase de ce roman nous annonce directement ce qu'on va vivre. Et je ne suis pas déçu de l'avoir pris pour me plonger dans cette lecture.

Dès le début on est plongé dans l'histoire de Jacob, un garçon pas comme les autres. Ce personnage est attachant car il est extraordinaire, il est frêle. J'ai apprécié Jacob qui a le caractère d'un ado qui n'est pas forcément à l'aise et qui ne trouve pas sa place. Ce n'est pas le cliché de celui qui a du courage et qui se sacrifie pour sauver tout le monde. Il est perdu et tout va dégénérer dans sa vie quand il va voir son grand-père se faire tuer par un monstre. Tout le monde lui fait croire qu'il a perdu la tête et que c'est jute une phase de 'stress aigu'. 
Mais c'est à ce moment là que l'histoire va prendre un autre tournent. Jacob va partir dans une quête sur l'histoire du passé de son grand père et il va découvrir un tout autre univers: l'univers des particuliers. Il y entre sans ne rien savoir et en même temps, il connaît les enfants à travers les histoires de son grand-père. On va suivre l'histoire dans deux générations différentes: le présent et le passé durant la seconde guerre mondiale. Je ne peux vous en expliquer plus, sinon je vous spoile tout le livre!
L'action est très lente, elle arrive dans les cents dernières pages et c'est ce que j'avais attendu pendant tout le roman, ça traînait en longueur et rien d'important ne se passait. Mais les cent dernières pages étaient impressionnantes et j'ai envie de découvrir la suite de leurs aventures car on reste sur un suspens. 

Au fur et à mesure qu'on suit Jacob, on entre dans la vie des enfants particuliers. C'est à ce moment là que tout commence à devenir assez étrange... Les enfants sont assez bizarre dans leur comportement. Il y a des passages vraiment effrayants et qui m'ont choqué tellement c'était... bizarre. Enfin le seul personnage qui reste normal et que j'ai énormément apprécié est Millard, il est invisible et il sort du lot. J'avais l'impression d'être dans un film d'horreur, où on sent qu'il se passe quelque chose hors de notre portée. Les autres personnages qui sont restés enfermé dans leur époque, dans leur maison et dans leur groupe. Ils sont renfermé et je ne me suis pas senti accueilli par eux. Je sais que ça fait bizarre de dire ça, mais c'est ce que j'ai ressenti.

"Si c'est vraiment une drogue, ais-je songé, cela explique beaucoup de choses. Par exemple comment des gens peuvent revivre le même jour pendant des décennies sans devenir dingue.